Accueil » Tous les articles » Le veau élevé sous la mère et le veau fermier lourd

Le veau élevé sous la mère et le veau fermier lourd

par user

Le veau élevé sous la mère est un mode d’élevage traditionnel des veaux. C’est aussi le plus naturel. Découvrez pourquoi et les différences entre le veau élevé sous la mère et le veau fermier lourd élevé sous la mère.

Le veau élevé sous la mère et le veau fermier lourd élevé sous la mère.

Qu’est-ce qu’un veau élevé sous la mère ?

En matière d’élevage bovin, le terme “veau élevé sous la mère” se réfère à un type d’élevage traditionnel qui consiste tout simplement à laisser le veau téter sa mère deux à trois fois par jour à heures fixes. Le petit sera exclusivement nourri au lait de sa mère jusqu’à ce qu’il atteigne 4 à 5 mois et demi ou un certain poids (environ 150 kilos). Il sera alors abattu afin de produire une viande de très bonne qualité. Ce type d’élevage est reconnu mondialement et il existe des labels qui en définissent les règles et garantissent la qualité de la viande. Cette production traditionnelle transmise de génération en génération se retrouve notamment dans trois départements français qui sont le Limousin, la Dordogne et la Charente, et exploite des races bovines telles que la Limousine, la Bazadaise, la Blonde d’Aquitaine, la Gascogne, l’Aubrac, la Salers ou la Charolaise. La viande du veau élevé sous la mère, presque blanche, est toujours plus claire que celle des autres modes d’élevage. Les Labels Rouges Veau du Limousin Blason Prestige, Veau du Limousin Qualité Limousine et Veau sous la mère concernent tous des viandes de veaux élevés sous la mère.

Qu’en est-il de l’autre mode d’élevage du veau ?

Comme son nom l’indique, le veau fermier lourd élevé sous la mère est un veau qui tète directement au pis de sa mère et d’autres femelles jusqu’à ce qu’il atteigne le poids idéal pour l’abattage. Seul son mode d’élevage diffère de celui du veau élevé sous la mère car il est abattu plus tard que ce dernier, quand il est âgé de 6 à 10 mois. Son alimentation est également différente car en addition au lait de sa mère, le veau est également nourri aux céréales et parfois aux œufs. Les types de compléments autorisés et leur mode d’administration sont strictement encadrés par le cahier des charges des labels qui garantissent la qualité de la viande. La viande du veau fermier lourd élevé sous la mère, légèrement rosée, est un petit peu plus foncée que celle du veau élevé sous la mère. Elle est très appréciée puisqu’elle est persillée. Les races principalement utilisées pour les élevages de veaux lourds élevés sous la mère sont la Gasconne, la Salers, la Charolaise, la Limousine et la Blonde d’Aquitaine. Les Labels Rouges et IGP Veau d’Aveyron et du Ségala font référence à de la viande de veau fermier lourd élevé sous la mère, qui peut également être appelé veau rosé ou veau gras.

On vous propose aussi...

On en discute ?