Sandra, responsable communication et marketing

Une présentation ?

Je m’appelle Sandra, euh…Chloé…oup’s Martine, enfin comme vous voulez, j’ai parfois un dédoublement de la personnalité. Je suis née épicurienne. J’aime le fromage et le vin rouge. J’adore jouer des tours à mes collègues. Je ris beaucoup (d’ailleurs tout le couloir en profite). J’adore mener des enquêtes, ma vie est faite de mystères et j’aime ça !

Quel est ton parcours ?
Après un bac L, j’ai obtenu un DUT en information et communication avec option publicité. Pour acquérir d’autres compétences, je me suis dirigée vers une licence et un Master 1 spécialisés dans le multimédia. C’est là que la suite Adobe est devenue ma meilleure amie. J’ai terminé mon parcours par un Master 2 spécialisé dans le journalisme. Vous allez me dire, mais sait-elle vraiment où elle va ? Et bien oui… ! Aujourd’hui cela m’a permis de devenir Responsable de la communication chez Marché Privé et de vous vendre du rêve sur tous les canaux possibles ! 😉

Comment es-tu arrivée chez Marché-Privé ?
Ça c’est top secret… (mon côté mystérieux qui ressort)

Les applications que tu utilises le plus ?
Facebook, téléstar (pour savoir quoi « mater » le soir) et Toilet Finder (ça sert en toute situation)

Le site que tu préfères ?
Les indiscrétions de Plus Belle La Vie (sisi)

Ta citation préférée ? 
“Un sourire ne coute rien, mais rend les coeurs heureux” (Frank Irving Fletcher)

3 choses dont tu ne peux te passer ?
Le Fromage
Le vin
Les thrillers

Ce que tu détestes le plus au monde ?
L’injustice, les gens qui me regardent de haut en bas, les gens tristes, les gens qui font craquer leurs doigts.

Quand tu n’es pas au boulot, que fais-tu ?
Je sors dans mon bar à vin préféré (#Bacchus, qui est situé Rue du Bac à Rouen) pour ne pas le citer, je papote avec mes potes, je parle à mon lapin…de nombreuses choses intéressantes quoi ^^

Et pour terminer, un fun fact sur toi ?
Mon rire se suffit à lui-même…(dommage qu’il n’y ait pas le son)

Le petit mot de l’équipe : on vous assure, c’est une chance inouïe qu’il n’y ait pas le son 🙏