Epiphanie : tout savoir !

Les fêtes de fin d’année sont terminées, vous pensiez donc pouvoir tenir facilement vos bonnes résolutions en combattant les méchants glucides, à l’aide de soupes maisons et de fruits frais. Et bien que nenni ! Dimanche, la galette des rois débarque, à grand renfort de frangipane ! Mais d’où vient cette fête, et quels pays la célèbrent ? On vous fait un petit récap’ !

Les origines de cette fête

L’épiphanie, au départ, c’est une fête chrétienne qui célèbre la visite des Rois Mages : Melchior, Gaspard, et Balthazar. Célébrée initialement le 6 janvier, elle a été décalée petit à petit au premier dimanche de janvier, parce qu’il faut reconnaître que c’est quand même plus pratique pour tout le monde ! Dans le nord de la France, la tradition veut que l’on mange une galette à la frangipane (déclinable avec de la pomme, de la framboise, etc), tandis que dans le sud il s’agit plus généralement d’une couronne des rois aux fruits confits.

Dans quels pays célèbre-t-on l’épiphanie ?

La Belgique et les Pays-Bas sont eux aussi tombés sous le charme de la galette de rois. Cependant durant cette journée, les enfants vont également faire du porte à porte afin de récolter des bonbons et des clémentines. De quoi ravir les nostalgiques d’Halloween !

Pour ce qui est de l’Espagne et du Portugal, l’épiphanie est un jour férié pendant lequel les enfants reçoivent leurs cadeaux, contrairement au 24 décembre chez nous.

Certains états des États-Unis et notamment la Nouvelle Orléans, connue pour ses influences françaises, célèbrent aussi l’épiphanie en dégustant un « King cake » (ou gâteau du roi), recouvert de poudre pailletée verte, jaune et violette. A l’intérieur vous trouverez aussi une fève, un petit bébé en plastique qui représente Jésus.

Voilà, vous êtes désormais incollables sur le sujet, et vous pourrez impressionner votre famille dimanche ! 😉