En finir avec le gaspillage alimentaire, donnons le bon exemple

Nos astuces pour moins gaspiller!

Qui n’a jamais dit à son entourage de finir son assiette en expliquant que tout le monde n’a pas la même chance de manger à sa faim ?

Mais entre nous, qui n’a jamais jeté des produits de son frigidaire en s’apercevant qu’ils étaient périmés de quelques jours ?

Voici tout le paradoxe de la société de consommation. Acheter beaucoup amenant parfois à gaspiller, alors que certaines populations meurent de faim… Et si on commençait par essayer de réduire au maximum le gaspillage alimentaire à la maison ? Voici quelques conseils pour consommer tout ce qu’on achète sans passer par la case poubelle.


Le point de départ : les courses

Tout commence lorsque l’on fait ses courses. Les personnes pressées vont privilégier le drive ou la livraison de course du quotidien et vont avoir tendance à acheter beaucoup pour éviter d’avoir à faire trop souvent cette corvée. Avec l’arrivée des supermarchés, les produits sous-vides ont envahi notre quotidien. Souvent bourrés de conservateurs, ils peuvent se garder quelques jours voir quelques semaines au réfrigérateur, à l’époque il s’agissait d’une petite révolution. Pouvoir garder longtemps ses produits, veut aussi dire acheter en plus grosse quantité moins souvent. Le problème est que les aliments qui se périment en premiers ne sont presque jamais consommés en priorité. À trop compter sur la longue durée de vie de nos produits, on se retrouve souvent à les jeter une fois périmés de quelques jours à peine.  Allons imposer à nos enfants de finir leur assiette alors qu’ils nous voient jeter des barquettes de viande même pas entamée. Pour éviter ces situations complètement contradictoires, adaptez vos couses à la consommation de votre famille. Pour éviter le gaspillage, élaborez à l’avance vos menus et achetez vos produits frais en conséquence. Évidement, les produits secs et les conserves ne sont pas soumis aux mêmes règles car ils peuvent être conservés très longtemps.


La conservation

Sachez que la congélation peut devenir votre meilleur ami pour lutter contre le gaspillage alimentaire. En effet les aliments frais se conservent au réfrigérateur. Lorsqu’ils sont sous-vide leur durée de vie est considérablement rallongée par rapport à des produits ultras frais sortis tout droit du boucher ou du poissonnier.  Qui ne s’est jamais retrouvé avec des restes après avoir organisé un diner ? Et qui n’a jamais acheté des produits en format familial sous prétexte qu’ils étaient en promo ? Pour éviter de gâcher et de jeter des produits frais périmés, anticipez en les congelant. Presque tous les aliments frais (viandes, poissons et formages) se congèlent. Et si on anticipait à la place de gaspiller ?


Les dates limite de consommation

Hormis les produits ultras frais vendus au détail chez les petits commerçants, presque tous les produits que nous achetons possèdent des dates de péremption. Mais doit-on vraiment s’y fier ?

Distinguons déjà les deux types de date. La DLC (date limite de consommation) ne doit pas être dépassée pour éviter tout danger pour la santé lorsque le produit est fermé. S’il a été ouvert, il est préférable de consommer le reste sous 24h. En revanche, les yaourts peuvent être consommés plusieurs jours après la DLC parfois même jusqu’à trois semaines. La DLUO (date limite d’utilisation optimale) signifie « à consommer de préférence avant le ». Une fois la date dépassée, vous ne risquez rien mais les valeurs gustatives et nutritionnelles peuvent être altérées. Donc pas de panique, les produits secs comme le miel, le riz, les épices, le sucre, les boissons, les conserves et les pâtes peuvent se conserver des années après la DLUO.

Finalement : la solution est peut-être de manger frais, pour acheter uniquement ce dont on a besoin au jour le jour, sans avoir à consommer des produits transformés, vendus en grande quantité qui seront probablement gaspillés parce que vous les aurez oubliés au fond du réfrigérateur.

Retrouvez les produits frais de vos commerçants de proximité sur Ollca.