Antoine, business developer

Une présentation ?
Je suis Antoine, je mesure 1 mètre 86, ce qui est assez grand dans l’échelle de grandeur de Marché Privé.
Je suis arrivé en Janvier, comme le cadeau de noël que toute l’équipe attendait mais avec un petit peu de retard.
Je vous aurai bien parlé bien de mes nombreuses qualités mais il y a une limite de contenu pour l’interview…

Quel est ton parcours ?
Je suis étudiant Master en Programme Grande Ecole à l’école de commerce de NEOMA campus de Rouen où est né Marché Privé.
Dans ce programme, nous disposons d’une année entière durant laquelle nous pouvons mener des projets personnels et professionnels.
J’ai fait le choix de découvrir le fonctionnement d’une Start Up et de m’y impliquer le plus possible afin de pouvoir lui apporter quelque chose de plus et pour le moment je ne regrette pas mon choix.

Ce que tu aimes dans ton métier ?
Le contact avec les partenaires, les aider à créer une offre attractive qui leur permettra de se faire connaître et d’attirer une nouvelle clientèle qui n’attendait que d’entendre parler d’eux.
Ce que je préfère le plus c’est évidemment de tester nos offres en avant-première lors des Rendez Vous. Rares sont les métiers où on se fait masser et où on mange gratuitement 😉
Il y a encore plein de choses que j’aime dans mon métier mais je ne vais pas tout vous dévoiler dès la première interview, dans la vie c’est important de savoir susciter l’envie.

Les applications que tu utilises le plus ?
Snapchat évidemment, qui me permet de rester en contact avec mes amis, collègues et autres.
L’application Météo et faire semblant d’être surpris quand je vois qu’il va pleuvoir aujourd’hui.
Et Waze qui est indispensable quand on doit se rendre chez des partenaires.

Le site que tu préfères ?
Les sites de paris sportifs, qui me permettent (pas toujours..) d’arrondir mes fins de mois.
En vérité je ne suis pas si mauvais, beaucoup de personnes pensent qu’il s’agit uniquement de hasard, c’est plutôt une question de renseignements et de connaissances, savoir qui est blessé, quels sont les enjeux, la dynamique de l’équipe. Quand on a la réponse à ces questions (et un peu de réussite) on gagne souvent mais cela est très chronophage.

3 choses dont tu ne peux te passer ?
– Le Coca Cola, Je pense être le premier cas clinique d’addiction à cette boisson, j’en bois tout les jours, et la version classique à 40 grammes de sucre la cannette. Ca causera sans doute ma perte mais c’est également ça qui me rebooste quand j’en ai besoin.
– Le Football, au delà du sport en lui même, j’adore l’irrationalité de l’importance qu’on lui apporte, quand je vois qu’en Italie, il y a des messes qui célèbrent les joueurs des clubs locaux, j’en suis admiratif. Comme disait Bill Shankly : « Le football, ce n’est pas une question de vie ou de mort. C’est bien plus important que cela. »
– L’option Snooze de mon réveil, vous savez cette touche qui permet de décaler votre réveil de 9 minutes. Que je sois bien réveillé ou encore somnolant, je snooze environ 3 fois par jour.
Ce qui devient assez contraignant, car je règle même mon réveil 30 minutes en avance pour pouvoir snoozer sans être en retard..

Ce que tu détestes le plus au monde ?
Albane ma collègue de travail, qui m’inflige cette interview. Sous ces faux airs de jeune femme sympa c’est une vraie peste, d’ailleurs vous ne verrez pas ces lignes car je suis persuadé qu’elle va censurer mes propos…
Et il y a également les personnes qui vous répondent « BONSOIR ! » alors que vous avez dit « Bonjour ! » certes, il fait nuit et ça ne part sans doute pas d’une mauvaise intention, je garde toujours un mauvais apriori sur ces personnes pendant un long moment.
Le pire au monde serait donc Albane qui me réponds « Bonsoir ! » si je dis « Bonjour ! »

Quand tu n’es pas au boulot, que fais-tu ?
La vraie question serait plutôt : qu’est ce que je fais quand je suis au boulot ?
En vérité c’est très simple, quand je ne suis pas au boulot, je prépare ma journée du lendemain, je mange équilibré et je vais me coucher vers 21h comme tout le monde j’imagine.

Et pour terminer, un fun fact sur toi ?
Vous ne le savez pas encore, mais vous avez lu l’interview du champion Marché Privé de Bowling 2016.

Mot de l’équipe : C’est mal me connaître Antoine, j’ai tout laissé tel quel ! Je me permets de joindre à cet article une superbe vidéo de toi.